Mise en garde concernant une fraude par carte iTunes

13 décembre 2018
St. John's (Terre-Neuve-et-Labrador)

Communiqué de presse

Images

Historique de transactions bancaires de la Banque Scotia montrant des dépôts fait par la GRC dans un compte bancaire.
Lettre avec logo de la GRC expliquant le processus et la nécessité de préserver la confidentialité afin d'aider la GRC dans le cadre d'une enquête conjointe.

La GRC à Terre-Neuve-et-Labrador souhaite aviser les membres du public qu'elle a récemment reçu une plainte au sujet d'une fraude par carte iTunes. L'arnaque commence quand la victime reçoit l'appel d'une personne prétendant être un employé de Visa. Le fraudeur indique que l'appel concerne un transfert d'argent par Western Union et il fournit un nom et un numéro d'employé. Il demande à la victime de l'aider dans le cadre d'une enquête conjointe menée avec la GRC sur des activités bancaires frauduleuses se produisant à la Banque Scotia et à la Banque de Montréal. Le fraudeur indique à la victime qu'elle obtiendra une compensation pour l'aide fournie.

On demande à la victime d'ouvrir son ordinateur et de fournir des renseignements permettant à une autre personne d'y accéder à distance. La victime reçoit ensuite des instructions, dans différents courriels, lui demandant d'acheter des cartes iTunes dans divers commerces, à des endroits précis.

Une fois les cartes achetées, la victime doit téléphoner au fraudeur et lui fournir le numéro à l'endos des cartes, une fois celles-ci activées.

En contrepartie de l'aide, le fraudeur promet à la victime de déposer de l'argent dans son compte de banque et il lui fournit une copie d'un historique de transactions bancaires, qui semblent légitimes. Les transactions bancaires semblent être des dépôts faits par la GRC. Un des courriels semble être une lettre de la GRC expliquant le processus et la nécessité de préserver la confidentialité afin de ne pas nuire à l'enquête. Le courriel demande aussi à la personne de se présenter à un détachement de la GRC, à un jour précis, afin de participer à une réunion de bénévoles.

La GRC souhaite avertir les membres du public qu'il s'agit d'une arnaque. Les fraudeurs trouvent sans cesse de nouvelles façons d'intimider leurs victimes et de sembler légitimes. La GRC ne mènerait jamais une enquête de cette manière. Elle ne demande jamais à un membre du public de lui donner accès à son ordinateur, à distance. Si un appel semble suspect, méfiez-vous, c'est probablement une arnaque.

Si vous avez reçu un appel semblable ou connaissez une personne qui en a reçu un, veuillez communiquer avec le Centre antifraude du Canada au 1-888-495-8501. Si un fraudeur vous a volé de l'argent, veuillez communiquer avec votre détachement local de la GRC.

–30–

Date de modification :